Jujitsu*

 

Prolongement naturel de la pratique du Judo, le Jujitsu est un art basé sur la défense, qui exclut le risque, mais nécessite un véritable engagement du corps et de l'esprit.


Le Jujitsu, la tradition martiale :
Utilisé par les samouraïs lors des combats à mains nues, le Jujitsu a été conservé par les milieux militaires et policiers. Etroitement lié au Judo d'un point de vue historique, il est aujourd'hui également un sport à part entière, accessible à tous et fondé sur le contrôle de soi et de l'adversaire.


Le Jujitsu, une méthode de défense :

Spectaculaire et efficace, la pratique du Jujitsu, qui exclut la brutalité, permet d'améliorer sa condition physique et de développer ses aptitudes à répondre à toute agression. D'abord proposé comme méthode de défense personnelle, le Jujitsu permet d'assimiler progressivement l'ensemble des techniques de combat. Le Jujitsu peut être pratiqué par tous : adolescents et adultes, hommes et femmes.


Le Jujitsu, un art du partage :
Le rôle du partenaire, donc le vôtre, est essentiel, que vous soyez l'agresseur ou l'agressé. Ce sport est avant tout une relation fondée sur l'entraide mutuelle, condition essentielle pour la progression. Cet échange permet, au-delà de son côté hautement symbolique, une meilleure compréhension de chaque geste, de chaque action. La pratique du Jujitsu permet pour ceux qui le souhaitent de progresser à travers les grades et d'obtenir la ceinture noire. Se préparer physiquement et maîtriser les habiletés techniques fondamentales du Judo et du Jujitsu restent les buts de tout pratiquant.

 

 

Histoire du Jujitsu

 

"Science de la souplesse"

Technique de combat élaborée par les Bushi (guerriers), au Japon, dès l'époque de Kamakura (1185-1333).
Cette discipline a été conçue pour qu'un guerrier désarmé puisse se défendre face à un adversaire armé. Cet art se développa à partir des techniques anciennes du kumi-uchi. Diverses écoles de jujitsu améliorèrent les techniques primitives en leur associant des mouvements et des contre-prises adoptés par les paysans d'Okinawa et les arts martiaux chinois (Le Kung Fu). Le Jujitsu fut exporté en Chine par Chen Yuan-bin (1587-1671), un poète et diplomate chinois envoyé au Japon. Les diverses techniques de cette discipline ne furent codifiées qu'à l'époque Meiji (1868-1912), après que les samouraïs n'eurent plus le droit de porter le sabre et après l'interdiction des combats de vendetta entre familles nobles.
Le Jujitsu vise essentiellement à vaincre un adversaire par tous les moyens, en utilisant le minimum de force. De ce fait, les adeptes du Jujitsu doivent se conformer à diverses disciplines. Il leur faut :

  • Savoir juger la force de l'adversaire et utiliser celle-ci contre lui.
  • Esquiver ses attaques autant que possible.
  • Amener l'adversaire en déséquilibre.
  • Savoir attaquer ses points faibles.
  • Savoir le renverser à l'aide de la technique du levier.
  • Être capable de l'immobiliser à terre en tordant ses membres ou en l'étranglant.
  • Savoir le frapper de manière à lui faire perdre connaissance, le blesser sérieusement, voir le tuer.

L'art du Jujitsu "guerrier" visait principalement à anéantir l'adversaire. Il utilisait donc des techniques dangereuses, et souvent mortelles. Pratiqué par les samouraïs, puis par les nobles, le Jujitsu devint une technique employée surtout par des bandits. Cela explique la mauvaise réputation qu'il ne tarda pas à avoir (Kano Jigoro créa le Judo en ne gardant que les techniques "douces", pour le différencier du mortel Jujitsu).

 

De nos jours, la plupart des forces armées et des forces de police enseignent des techniques de "close-combat" (combat rapproché), s'inspirant principalement du Jujitsu. Détrôné par le Judo, le Karaté et l'Aïkido, le Jujitsu a perdu beaucoup de sa faveur : il est surtout considéré comme une technique de combat réel, et non comme un sport. C'est pourtant du Jujitsu que découlent à peu près toutes les techniques actuelles des arts martiaux...

C'est pour pouvoir combattre à mains nues que les samouraïs développèrent ces techniques efficaces.
Le Ju-jitsu, ou "art de la souplesse", est ainsi l'héritier, à la fois d'un code moral chevaleresque très strict et de techniques de combat éprouvées.

 

 

*

Le CUC Judo et le Clermont judo vous propose une forme combat type Fighting system

 

Synthétisant en un même enseignement l'ensemble des :

  • coups (atemi waza),
  • projections (nage waza), judo-grappling
  • contrôles (katame waza), newaza-JJB

il permet de maîtriser tous les aspects du combat en corps à corps.

 

Visiteurs :

Directeur Technique :

Sylvain ROQUE 06.31.27.03.65 sylvainroque2@gmail.com

Possibilité de s'inscrire au club n'importe quand dans l'année. N'hésitez pas à appeler ou à passer aux horaires des cours.

A la Recherche de partenaires ...

Notre code moral ...

 

 

Venez découvrir nos vidéos du CUC

 

Inclu la démonstration de jujitsu lors d'un gala de fin d'année

" Around the world"

Le But est de prendre des photos à des endroits connus ou sortant de l'ordinaire avec un vêtement aux couleurs des clubs ;) 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Cuc-Judo et Stade Clermontois Judo